S'identifier - S'inscrire - Contact

Entrepôt du Congo, Narcisse.

Par gabrielney • Des poèmes • Dimanche 28/09/2003 • 0 commentaires • Version imprimable

Elle doit être collée au miroir,
Comme un de ces placards publicitaires,
Collés sur la glace,
Pour vanter une mousse à raser
Ou un apéritif à l'artichaut.
Elle n'arrête pas de se regarder,
Ou tellement sûre d'elle,
Ou si pleine de doute.

Se croire si parfaite
"On ne peut que m'aduler"
Ou être imparfaite
Mais attendre l'autre s'écrier
"Mais non, mais non."

Que ce soit la certitude
Ou le poids de l'inquiétude,
Elle cherche dans ce miroir
Toutes les raisons d'y croire.


Et pendant ce temps-là sur
En savoir plus sur du Théâtre Poétique