S'identifier - S'inscrire - Contact

Miss Greenpeace,

Une plaisanterie pour une journaliste.

Par gabrielney • Des poèmes • Mardi 06/01/2004 • 0 commentaires • Version imprimable

Elle aurait voulu écrire
Des mots
Pour soulager les maux.
Elle aurait voulu écrire
La vérité,
Des textes criant de réalité.
Elle aurait voulu écrire
Des mots
Qui ne sonneraient pas faux.
Elle aurait voulu écrire
La solidarité,
Croire que l'on peut changer.
Elle aurait voulu écrire
Des mots
A la tête des salauds.
Elle aurait voulu écrire
L'amitié,
Croire que l'on peut aimer.

Elle n'écrit pas encore tout cela
Mais cela viendra.
Ses mots auront son innocence
Et retrouveront leur décence.
Il n'y aura plus de ces mensonges
Qui la rongent.
Elle dira enfin tout ce qu'elle pense,
Souvenir de son enfance.

Et pendant ce temps-là sur
En savoir plus sur du Théâtre Poétique