S'identifier - S'inscrire - Contact

Naufragé.

Par Denis Marion et Gabriel Ney • Des poèmes • Mardi 22/11/2005 • 0 commentaires • Version imprimable

Plus de contact,
Perdu en mer
Perdu amer
Je suis le naufragé
A moi, les océans déserts.
Plus de phare
Pour marquer la côte,
Plus de boussole
Pour marquer le nord.
Plus de clé de sol,
Plus de clé de fa,
Pour donner la note
Aux sirènes.
Même les vagues
S’absentent
Si ce n’est
Celles à l’âme.
Même les vents
Se taisent.
Plus de contact,
Perdu si loin,
La tête à l’envers
Au milieu de rien.
A moi, le vide,
Le bout du monde,
Entre l’île
De l’oubli acide
Et le récif
De « je t’ai déjà oublié »
Une mer
Où tout s’efface,
Où plus rien ne se passe.
Plus de regard
Aux couleurs
De l’océan.
Plus de voix,
Plus de mot,
Plus de chant.
Calme plat
Au milieu de nulle part.
Tout le temps
De penser à toi
Mais sans
Croire au hasard
Qui nous ferait nous retrouver
Moi, naufragé
Et toi, si reine.