S'identifier - S'inscrire - Contact

On peut tout se dire

Par Gabriel Ney & Denis Marion • Des poèmes • Mercredi 08/03/2006 • 0 commentaires • Version imprimable

On peut tout se dire
Mais nous n’avons plus rien à nous raconter

C’est ainsi qu’au fil du temps
Se défilent les sentiments.
L’amour s’effiloche,
Les relations s’amochent.
Ensemble, on est bien,
Comme on est avec son chien,
De temps à autre, une caresse,
Un sucre comme tendresse.

On peut tout se dire
Mais nous n’avons plus rien à nous raconter

On échange des mots
Pas plus bêtes, pas plus sots,
Pour montrer que l’on vit
Un peu encore,
Que la mort
Ne nous a pas surpris.
Tu es là,
Je suis las.

On peut tout se dire
Mais nous n’avons plus rien à nous raconter

Est-ce si stupide
De vivre ainsi ?
Nous ne sommes plus cupides
Des plaisirs et des défis.
Laisser la vie nous emmener
Vers nos derniers étés
Sans haine, sans heurt,
Sans véritable peur.

On peut tout se dire
Mais nous n’avons plus rien à nous raconter

Un de nous deux s’arrêtera.
Il ne pourra plus avancer.
L’autre, sans personne à son bras,
Devra seul continuer,
Se raccrochant à des souvenirs,
A sa pauvre mémoire
Et puis mourir,
Tôt ou tard.

On peut tout se dire
Mais nous n’avons plus rien à nous raconter