S'identifier - S'inscrire - Contact

Une variation sur "Comme si…" (draft version)

Par gabrielney • Des poèmes • Mercredi 27/08/2003 • 0 commentaires • Version imprimable

Comme si l'univers
Connaissait des frontières,
Rien ne devrait m'arrêter
Mais je reste au même point.

Comme si un cœur
Ecoutait les prières,
Si cela a l'heur
De lui plaire…

Comme si le hasard
Faisait de belles histoires,
Je conte sur lui,
Compte sur son appui…

Comme si l'amitié
Allait de soi,
Que puis-je espérer
Recevoir de toi?

Comme si les sourires
N'évoquaient jamais le pire,
Comme si les gestes
Ne cachaient jamais le reste.

Comme si les malentendus
N'étaient jamais crus,
Même les pensées
Sont controversées.

Comme si les craintes
Etaient toujours objectives,
Une âme jamais enceinte
D'envies vindicatives.

Comme si je pouvais te dire,
Comme si nous pouvions dire,
Tout, sans aucune limite,
Mais non, j'hésite…

Comme si nous savions,
Jamais sans hésiter,
Ce que nous pouvons
Aimer ou détester…

Comme si…

Et pendant ce temps-là sur
En savoir plus sur du Théâtre Poétique