S'identifier - S'inscrire - Contact

Conversation.

Par gabrielney • Des poèmes • Samedi 30/08/2003 • 0 commentaires • Version imprimable

Il y avait comme un " tu comprendras "
Peut-être pas à la lettre
Mais dans l'esprit.
Un " tu comprendras "
Qui pouvait sonner comme un glas
Ou alors, ce n'était pas du tout ça.

Il y avait aussi un " je ne viens pas ".
Dis comme cela, littéralement.
Dis peut-être tout simplement.
Etait-ce à rendre ou à laisser
Comme un " tu n'existe pas "
Ou à l'inverse, " ce n'est pas ce que tu crois ".

Il y avait comme tant de choses,
Des questions sans réponse
Ou des réponses à de mauvaises questions.
Il n'y avait ni vérité, ni mensonge.
Il n'y avait peut-être rien
A comprendre, seulement à entendre.

En fait, si ce n'était pas
Ceci, c'était alors cela.
Moi, de toute façon, je ne savais pas
Ou ne voulais pas savoir.
C'était mon seul pouvoir
Et je pouvais, voulais en abuser.

Et pendant ce temps-là sur
En savoir plus sur du Théâtre Poétique