S'identifier - S'inscrire - Contact

Amitiés divines, Divines comédies.

Par gabrielney • Des poèmes • Mardi 16/09/2003 • 2 commentaires • Version imprimable

Amitiés divines,
Divines comédies.

Une pièce aux personnages
Sans aucune importance,
Une pièce à l'intrigue
Qui semble totalement absente.

Des relations qui s'assassinent,
Sans savoir ce que cela signifie.

Amitiés divines,
Divines comédies.

Une pièce où tout tient
Au plus infime détail.
Le moindre souffle, un mot
Et change le cours.

Des questions nous minent
Et qui empoisonnent la vie.

Amitiés divines,
Divines comédies.

Une pièce où la rancœur
Occulte notre égoïsme,
Où l'on fait côté cour
Ce que l'on blâme coté jardin.

Ce besoin de savoir lancine
Pour quoi l'amour "s'insignifie".

Amitiés divines,
Divines comédies.

Cette pièce pourrait être plus simple
Si les acteurs ne devaient souffrir
Et pour qu'ils souffrent,
Il faut tant et surtout des silences.

Pour que les âmes se laminent,
Pour que les esprits crient.

Amitiés divines,
Divines comédies.


Et pendant ce temps-là sur
En savoir plus sur du Théâtre Poétique

Commentaires

Superbe par Safeway le Mardi 16/09/2003 à 11:25

Très belle tyrade ! J'ai beaucoup aimé !!


Re: Superbe par gabrielney le Mercredi 17/09/2003 à 08:58

Merci...