S'identifier - S'inscrire - Contact

Brisée.

Par Gabriel Ney et Denis Marion • Des poèmes • Samedi 18/08/2007 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés : , ,

Lentement
Ou brusquement,
Lentement
Ou furieusement,
Sous les assauts de l'amer,
S'écrasent, ou quelques pierres
Ou des blocs d'.
On ne peut pas
Toujours tenir tête
Aux flots d'émoi
Aux vagues de tempête.

Amoureusement
Ou haineusement,
Gentiment
Ou sans sentiment,
Les relations s'érodent
Silence commode
Ou paroles d'honnêteté.
On ne peut pas
Toujours faire
Comme on doit,
Quelle galère.

Lentement
Ou brusquement,
Lentement
Ou furieusement,
Tout est brisé,
Mais pas oublié.
Y a pas de raison
De faire comme si
Rien n'avait été.
De faire comme si
Rien n'avait existé.

Amoureusement
Ou haineusement,
Gentiment
Ou sans sentiment,
Tout est fini.
Tout a été dit.
Fin d'une passion.
Qui sait si la flamme,
Mais ce sera
D'autres âmes
Ne se rallumera pas.