S'identifier - S'inscrire - Contact

Une rue à Bruxelles.

Par Gabriel Ney et Denis Marion • Des reprises • Jeudi 28/06/2007 • 0 commentaires • Version imprimable

Un trottoir dans l'ombre,
Une femme en tailleur sombre
Se griffe en marchant
Aux épines de lumières
Des quelques lampadaires.
Entrée des Artistes,
Le globe laiteux
L'éclaire un peu
Mais pas assez
Pour distinguer son visage.
Appuyé contre un mur,
Je regarde la porte se refermer.
Je reste, pas très sûr
De ne pas rêver
Que ce soit elle.
Quand plus tard,
Le spectacle commencé,
Une voix chante un blues,
Je pourrais croire
Que c'est la sienne.
Je n'attends pas
Que ce soit terminé.
Je reprends mon chemin,
Toujours incertain
De ne pas rêver