S'identifier - S'inscrire - Contact

Un homme pourrait aussi dire ces mots.

Par gabrielney • Des poèmes • Dimanche 28/09/2003 • 0 commentaires • Version imprimable

Comprends donc ma peine.
Comme tu me fais mal.
Dis comme cela,
C'est normal,
Cela semble si banal.

Je ne te demande pas de m'aimer.
Certainement pas de l'amour, à peine de l'amitié.
Donne-moi seulement quelques mots,
De ceux que tu aurais en trop.
Offre-moi quelques simples sourires
Plutôt qu'un visage sans un soupir.

Comprends donc ma peine.
Comme tu me fais mal.
Dis comme cela,
C'est normal,
Cela semble si banal.

Je voudrais un tant soit peu exister,
Que tu puisses reconnaître enfin
Ce que l'on a déjà pu partager.
Etre une pierre pour border ton chemin,
Assez imposante pour la remarquer,
Assez discrète pour la tolérer.

Comprends donc ma peine.
Comme tu me fais mal.
Dis comme cela,
C'est normal,
Cela semble si banal.

Suis-je à ce point quelconque ou détestable
Que tu n'aies plus un mot aimable,
Que tu ne m'en fasses plus la pauvre aumône.
Que tout simplement, qu'un peu, je t'étonne.
Je ne veux pas être la rencontre fortuite
Même si grandiose ne doit pas être la suite.

Comprends donc ma peine.
Comme tu me fais mal.
Dis comme cela,
C'est normal,
Cela semble si banal.

Et pendant ce temps-là sur
En savoir plus sur du Théâtre Poétique