S'identifier - S'inscrire - Contact

Dans ce matin, anodin.

plateau de Bossut (Grez-Doiceau)

Par gabrielney • Des poèmes • Lundi 05/01/2004 • 0 commentaires • Version imprimable

Sur une route,
Un matin
Presque anodin,
Sur une route
Prise sans doute
Sans raison.

Un matin
Presque anodin,
Entre l'innocent
Et l'assassin,
Ce petit différend
Entre mari et amant.

Les plaies
Se sont ouvertes,
Les haines découvertes.
Avoir aimé
Pourrait tout justifier
(In)certes.

Un matin,
Une route,
Les premiers mètres
Sont encore nets
Mais l'horizon est vague
Dans ce matin, anodin.

Et pendant ce temps-là sur
En savoir plus sur du Théâtre Poétique