S'identifier - S'inscrire - Contact

Silence

Par gabrielney • Des poèmes • Lundi 16/02/2004 • 0 commentaires • Version imprimable

Tous ces silences
Emoussent ma patience,
Fatigué de les entendre,
Plus rien à attendre.

J'en ai plein les oreilles,
Des mille et des cents pareils.
Des âmes muettes désormais,
Plus "condamnantes" que jamais.

Pèsent sur mon existence
Tous ces silences
De gens peut-être aimés
Que je ne parviens à détester.

Ces riens ont un poids,
Et d'incalculables dégâts,
Par le doute, brisant
Toute tentative d'apaisement.

Je suis par ces silences
Conduit à une "déchéance"
Au point de ne plus savoir
Ce qui est et est hasard.

Suppliant encore et en vain,
Je m'enfonce à ce point
Que l'absence d'un mot
Serait pour moi de trop.

Je veux plus de silences,
Si ce n'est de jouissance,
Plus de regards éteints,
Plus d'esprits lointains.

Je veux simplement t'entendre.
Ne doivent pas être tendres,
Simplement être, ces gestes,
Ces mots, ces infimes présences.

Et pendant ce temps-là sur
En savoir plus sur du Théâtre Poétique