S'identifier - S'inscrire - Contact

Comme si c'était simple

Par Denis Marion et Gabriel Ney • Des poèmes • Dimanche 29/02/2004 • 0 commentaires • Version imprimable

Comme si c'était simple
D'aimer son prochain
Qu'on se respecte
Et qu'on mange sa faim.

Comme si c'était simple
Comme un petit bonjour,
Un petit salut, un signe de tête,
Une once d'amour.

Comme si c'était simple
De croire que les autres
N'ont pas de religion
Qui mérite d'en être apôtre.

Comme si c'était simple,
D'avoir ne serait-ce qu'indifférence
Pour tous les autres
Plutôt qu'une haine immense.

Comme si c'était simple
De pouvoir un peu comprendre
Autrui et toutes ces croyances,
Un peu de temps à prendre.

Comme si c'était simple
De partager un petit sourire,
Sait-on qu'on en serait comptable
Peut-être au moment de mourir.

Comme si c'était simple
Peut-être que cela l'est trop,
Qu'on ne peut pas croire
En quelques pauvres mots...

Comme si c'était simple...

Et pendant ce temps-là sur
En savoir plus sur du Théâtre Poétique