S'identifier - S'inscrire - Contact

Un chat sous la pluie.

Une promenade d'avril

Par Denis Marion et Gabriel Ney • Des poèmes • Lundi 05/04/2004 • 0 commentaires • Version imprimable

Je me suis promené ce soir
Dans une bruine fine,
Dans le vain espoir
De voir la gent féline.
Pendant ce temps-là,
Le chat
Rit
J'ai rencontré un jardinier
En rupture de plate-bandes,
Enclin d'ailleurs à préférer
Le plaisir des sarabandes.
Pendant ce temps-là,
Le chat
Rit
J'ai rencontré un colombophile
Qui appelait ses pigeons...
Qui le regardaient, en infâmes colombs
Avec un dédain tranquille.
Pendant ce temps-là,
Le chat
Rit
J'ai rencontré un petit garçon
Qui portait la marque d'un gnon.
Il promenait son beau chien,
Dans l'interminable crachin.
Pendant ce temps-là,
Le chat
Rit
Je me suis fait éclabousser
Par une automobiliste pressée.
J'ai poussé deux, trois jurons,
Contre les chauffeurs un peu cons.
Pendant ce temps-là,
Le chat
Rit
Je n'ai pas vu de chevreuil
Dans les bois encore en deuil.
J'ai marché dans les flaques
Comme un enfant tête à claque(s).
Pendant ce temps-là,
Le chat
Rit
J'ai vu des moutons dans un pré,
A brouter l'herbe mouillée.
J'ai vu un coq et des poules
Mais pas assez pour une foule.
Pendant ce temps-là,
Le chat
Rit.
J'ai vu un chien hargneux
Braver ce temps pluvieux
Pour venir bêtement aboyer
Pour rentrer tout trempé.
Pendant ce temps-là,
Le chat
Rit
Je suis arrivé chez moi,
Sans avoir rencontré de chat
Car
Le chat
Rit,
Il n'est pas bête
A sortir sous la pluie...

Et pendant ce temps-là sur
En savoir plus sur du Théâtre Poétique