S'identifier - S'inscrire - Contact

Le chat du café Zebra.

qui était peut-être une chatte...

Par Denis Marion et Gabriel Ney • Des poèmes • Lundi 05/04/2004 • 0 commentaires • Version imprimable

Le chat,
Silhouette féline
Qui traverse la terrasse
Du café Zebra.

Dans cet air fort doux
Pour un soir d'avril,
On ne peut pas se dire tout,
Ces choses ne sont pas faciles.

Le chat,
Silhouette câline,
Qui traverse la terrasse
Du café Zebra.

Le souffle léger du vent
Et celui, quand même apaisant,
Des confidences que l'on se fait
Aide l'esprit à trouver sa paix.

Le chat,
Silhouette mutine,
Qui traverse la terrasse
Du café Zebra.

Tout porte sa faim,
En savoir toujours plus,
Pour comprendre les destins
Quels qu'ils soient ou fussent.

Le chat,
Silhouette féminine,
Qui traverse la terrasse
Du café Zebra.