S'identifier - S'inscrire - Contact

Le long de ces couloirs

Par Denis Marion et Gabriel Ney • Des poèmes • Mercredi 12/05/2004 • 0 commentaires • Version imprimable

Le long de ces couloirs,
Ils dérobent leurs regards,
Baissent les yeux
Ou regardent les murs.
Le long de ces couloirs,
Ils dérobent leurs regards,
Sans un coup d'œil curieux,
Sans aucune ouverture.
Le long de ces couloirs,
Ils dérobent leurs regards,
Comme s'ils avaient peur
Réellement de nous regarder.
Le long de ces couloirs,
Ils dérobent leurs regards,
Pour se protéger d'un malheur
Que nous pourrions apporter.
Le long de ces couloirs,
Ils dérobent leurs regards.
Nous ne sommes pas en prison,
Nous ne sommes dans un camp.
Le long de ces couloirs,
Ils dérobent leurs regards.
Nous sommes dans un lieu de guérison,
Où l'on croise simplement des gens.


Et pendant ce temps-là sur
En savoir plus sur du Théâtre Poétique