S'identifier - S'inscrire - Contact

In the mood for love

Par Denis Marion et Gabriel Ney • Des poèmes • Dimanche 16/05/2004 • 5 commentaires • Version imprimable

In the mood for love
Ses talons qui claquent sur le sol du couloir
Rythment l'histoire,
L'arrivée dans la chambre ou la précipitation du départ.

In the mood for love
Pourraient-nous comprendre cette rencontre?
Lui dit-il un jour
En n'osant pas passer un doigt sur sa hanche.
Et elle, impatiente, regardait sa montre,
Même si par amour,
Elle voulait tant qu'il s'épanche.

In the mood for love
Ses talons qui claquent et piétinent l'histoire,
L'ont menée un soir
Dans cette chambre et maintenant, elle n'en est plus avare.

In the mood for love
Il en a fallu des heures et du temps,
Pour qu'ils se comprennent,
Des hésitations et des marches sous la pluie,
Des coups de téléphone s'interrompant
Avant que l'autre ne prenne
La communication malgré toutes les envies.

In the mood for love
Puis les choses se passent,
Les inhibitions puis l'amour trépassent.

In the mood for love
Ses talons qui claquaient sur le sol du couloir,
Musique sans hasard,
Qui a ouvert l'opéra et terminera l'histoire.

Et pendant ce temps-là sur
En savoir plus sur du Théâtre Poétique

Commentaires

par Royal-ornythorinque le Mercredi 26/05/2004 à 09:38

J'ai lu quelques uns des poèmes. Et pour eux il y a du copyright dans tous les coins. euh... vous n'avez quand même pas filé 45 euros à la SGDL pour ça ? Si, vraiment ? Mais pour cette somme vous auriez pu vous payer du Gallimard/Poésie, faire un plein d'essence ou vous faire un bon restau !
Tsss...


Re: par tropdebruit le Mercredi 26/05/2004 à 21:21

L'important est-il que ces poèmes vous ait plu (ou non d'ailleurs) ou qu'il soit frappé d'un copyright...
Le copyright n'a pas pour nous une fonction économique,...
pour nous cela a une fonction de protection.
Nous pronons le partage des idées plutôt que l'appropriation ou
Néanmoins, certaines personnes qui utilisent nos textes, comme par exemple Larry, la chanteuse de Blue Blot, en vivent et c'est grâce à une société d'auteurs qu'ils peuvent en percevoir les (maigres) droits...
Soit, c'est ainsi et cela ne nous ne paraît pas pour eux être une injustice...

Effectivemment, nous pourrions nous payer du Gallimard Poésie ou faire un plein d'essence... mais est-ce bien plus raisonnable? :-)
Le bon resto peut-être...

Nous espérons tous que cela ne vous empêchera pas de nous lire comme nous lisons votre site...
Et si vous connaissez l'anglais, allez lire les adpatations de Larry... (lien ci-contre) et en plus elle a une de ses voix...

Bien amicalement et à bientôt... Parce que nous sommes comme ça...

L'équipe du Journal...


Re: Re: par Royal-ornythorinque le Vendredi 28/05/2004 à 03:24

"Nous espérons tous que cela ne vous empêchera pas de nous lire comme nous lisons votre site... "

                                 LECHE-CUL ?


Re: Re: Re: par gabrielney le Vendredi 28/05/2004 à 13:17

Même pas... ;-) dixit un des autres de l'équipe...

Un mot positif est-il par essence toujours douteux?
Ou peut-être que c'est une tournure d'esprit... ;-)

A bientôt

GN.



Re: Re: Re: Re: par Royal-ornythorinque le Vendredi 28/05/2004 à 22:27

Chacun sa tournure d'esprit : la vôtre est d'employer des phrases-types dont le caractère à la fois impersonnel et charmeur me saute à la gorge.

Bien à vous, cordialement et avec nos meilleurs sentiments
(revenez dès que possible, prévenez vos amis et mangez bio) 
                 
                               L'équipe de Haut & Court.