S'identifier - S'inscrire - Contact

Un merci

Par Denis Marion et Gabriel Ney • Des poèmes • Vendredi 02/07/2004 • 0 commentaires • Version imprimable

Tu es la rive et le courant,
La rive où je voudrais aborder
Et le courant qui pourrait m'emmener.
Tu es l'instant et le temps,
L'instant que je veux vivre
Et le temps qui se met à fuir.
Tu es les collines et l'horizon
Les collines douces à arpenter
Et l'horizon pour rêver.
Tu es l'eau et le feu,
L'eau que je boirai pas
Mais le feu qui m'enflammera.
Tu es le passé et l'avenir,
Mais pour le passé, il est trop tard
Et l'avenir n'a pas encore de mémoire.
Tu es l'âme et la femme,
Si l'une, un jour je comprendrai
L'autre, jamais je ne gagnerai.
Tu es tant et tentation
Que le plaisir de l'écrire
Que la souffrance en est à s'adoucir.