S'identifier - S'inscrire - Contact

Chronique du futur (1)

Archennes (Grez-Doiceau)

Par Denis Marion et Gabriel Ney • Des poèmes • Vendredi 26/11/2004 • 0 commentaires • Version imprimable

Archennes (Grez-Doiceau)

Ce chemin
Longe un champ
Comme une promenade
En dehors du temps.
Au loin,
Un clocher fringant
Dans les nuages maussades,
Annonce de tourment....
L'ultime image
D'un dernier village
Qui ressemble à ce monde d'antan.
Qui au moins était encore vivant.

Nous aurions pris une autre route
Que nous n'aurions pas vu
Ce romantique vestige
D'avant les âmes liges.

Peut-être qui sait, demain,
Si nous revenons au même endroit,
Dans la lumière du matin,
Il n'y aura plus que le froid.

Parce que des hommes
Laissent à d'autres hommes
La capacité de nuire,
La capacité de détruire.

Et pendant ce temps-là sur
En savoir plus sur du Théâtre Poétique