S'identifier - S'inscrire - Contact

Usurpation d'identité_Antwerpen_Amerikalei.

Ecrit en 2002

Par Gabriel Ney et Denis Marion • Des reprises • Jeudi 29/09/2005 • 0 commentaires • Version imprimable

Un long boulevard,
Dans la lumière du soir,
Des voitures passent,
Pressées de rentrer.
Les premiers lampadaires
Offrent leur lumière
Aux quelques passants,
Perdus déambulants.
Je me promène,
L'âme en peine
Quand je te vois.
Tu ne regardes pas.
Les feux de circulation,
Sans émotion,
Règlent le hasard
Le long du boulevard.
Je ne peux traverser,
Pour aller de l'autre côté.
Je te regarde partir
Avec un soupir.
Si le feu passe au vert,
Peut-être encore, j'espère.
Mais sur l'autre trottoir,
Il me suffit d'un regard.
Ta silhouette disparue
Au coin de la rue.
C'est trop tard,
Dans la lumière du soir.