S'identifier - S'inscrire - Contact

Pour sauver quelqu'un.

Par Gabriel Ney et Denis Marion • Des poèmes • Dimanche 09/10/2005 • 0 commentaires • Version imprimable

Au milieu du temps
Impassible sous le vent,
Seul, sur un banc
Ou sur une île.
Ce n'est pas important.
Ici ou ailleurs.
Au milieu du temps
Impassible sous le vent,
Seul à chaque instant
Même dans une ville
Pleine de gens
A toute heure.

Est-ce un choix?
Est-ce dans la tête?
Est-ce pour un moment?
Est-ce pour toujours?
La solitude du roi,
Celle de l'esthète,
Celle de l'amant
Privé de son amour.

A cause des mots,
A cause de soi,
A cause des autres
Ou par hasard.
Parce que l'on est sot,
Parce que c'est comme ça
Que l'on n'est pas apôtre
Ou pour un regard.

Au milieu du temps
Impassible sous le vent,
Seul sans savoir pourquoi
Et cela n'intéresse personne.
Jamais au bon endroit
Ou coupable de ce qu'il donne
Ou sans raison aucune
Ou victime de rancune.

Au milieu du temps,
Pleurant sous le vent,
Ne sachant plus rien,
Ni le Nord.
Croyant à sa culpabilité,
Croyant à son inutilité,
Faisant facilement sien
D'hypothétiques torts.

Quelqu'un s'arrête,
Par pitié ou par passion,
Lui pose la main
Sur l'épaule ou le bras.
Le sentiment de défaite
S'estompe dans la conversation.
Alors demain,
Pense à moi.