S'identifier - S'inscrire - Contact

Le bateau.

Par Denis Marion et Gabriel Ney • Des poèmes • Lundi 24/10/2005 • 0 commentaires • Version imprimable

Le bateau part
Part toujours quelque part.
Et moi, sur le quai,
Je le regarde partir.

On n’est jamais trop prudent,
Dans ce qu’on dit,
Dans ce qu’on est,
Le faux pas est si vite fait.
Se tromper en se taisant,
Quand on sourit,
Quand ce n’est pas assez
Ou de trop, cela est compté.

Le bateau part
Part toujours quelque part.
Et moi, sur le quai,
Je le regarde partir.

J’aurais voulu te dire
Ou ne pas parler.
Donner enfin des explications
Ou aucune de mes raisons.
Accrocher de tes rires
Pouvoir t’aimer
Offrir plein de tendresse
Oublier ma détresse.

Le bateau part
Part toujours quelque part.
Et moi, sur le quai,
Je le regarde partir.

Mais je n’ai pas été là
Au bon ou mauvais moment.
Ou trop tôt ou trop tard
Jusqu’à ce dernier soir.
Maintenant, tu t’en vas
Me laissant à mon temps.
On est là sur le quai.
Jamais dit que je t’aimais.

Le bateau part
Part toujours quelque part.
Et moi, sur le quai,
Je le regarde partir.