S'identifier - S'inscrire - Contact

Le roi, la reine, le fou, le pion.

Ecrit au « Blauwe Kater » Leuven.

Par Denis Marion et Gabriel Ney • Des poèmes • Samedi 05/11/2005 • 0 commentaires • Version imprimable

Le vieux carrelage du restaurant,
Damier de noir et de blanc.
Ils y avaient mangé un jour
Et conversé avec maints détours.
Le roi est sur une dalle noire.
A-t-il déplu à la reine ?
Apparemment pour sa peine,
Elle ne lui accorde plus un regard.
Pas le moyen de s’expliquer,
Dans ce monde trop stressé,
Il faut le prendre ainsi.
Cela devait être écrit.
Il devrait jouer le fou,
Celui qui se fout de tout.
Tenir cela pour un beau souvenir,
Sans but et surtout sans avenir.
Mais il n’est pas comme ça.
Il ne pense plus qu’à ça.
Le roi est devenu pion
Et erre sur l’échiquier comme un con.
Le vieux carrelage du restaurant,
Damier de noir et de blanc.
Penser
Et rêver.