S'identifier - S'inscrire - Contact

Bar

Ecrit au "Blauwe Kater." Leuven

Par Denis Marion et Gabriel Ney • Des poèmes • Samedi 12/11/2005 • 0 commentaires • Version imprimable

Deux hommes,
De chaque Côté d’un comptoir,
Parlent des femmes
Et de leur âme.
Deux hommes,
De chaque Côté de ce bar,
Parlent de l’émoi
Et aussi de toi.
Pourquoi tu ne souris plus,
Pourquoi la joie a disparu.
Pourquoi une telle comédie
Pour se rencontrer dans la vie.
Deux hommes,
De chaque Côté d’un comptoir,
S’échangent leur univers
Dans des réflexions douces amères ;
Deux hommes,
De chaque Côté d’un bar.
L’un parle de toi
Et lui qu’elle s’en va.
L’un parle de tes yeux,
Ta main dans les cheveux
Et lui raconte
Qu’il a reçu son compte.
Deux hommes,
De chaque Côté d’un comptoir,
Rêvent d’un autrement
Où nous serions moins distants.
Deux hommes,
De chaque Côté d’un bar,
Malgré le blues dans l’air,
Les deux hommes espèrent.