S'identifier - S'inscrire - Contact

Question sur les questions (1)

Par Denis Marion et Gabriel Ney • Des poèmes • Mercredi 23/11/2005 • 0 commentaires • Version imprimable

Il faut parfois quelques mots échangés au détour d’un couloir pour se lancer dans l’une ou l’autre réflexions.
C’était une remarque sur les questions, remarque générale ou personnelle, je ne suis pas sûr de savoir ce que la personne pensait.
Mais comme j’aime beaucoup le thème de la question, qui en d’autres temps fut le nom d’une torture, j’ai écrit ce texte.

Question sur les questions
Parce que les questions
Ne sont jamais sans raison.

Pourquoi ne pose-t-on
Pas toutes ses questions ?
Difficile, très difficile,
Mais rarement futile.
Pourquoi ne pose-t-on
Pas toutes ses questions ?
A-t-on peur
De ce l’on
Y répond ?

Ou est-ce
Simplement la question
Qui est un problème ?
Comment la formuler,
Sans se dévoiler.

Poser une question,
C’est ouvrir une brèche,
Ouvrir la porte de sa maison
Et de dire à l’autre : Entre !

Poser une question,
C’est s’ouvrir,
C’est se dévoiler.

Poser une question,
C’est une richesse.
Ne pas la poser
N’efface pas la tristesse.
Ne pas la poser
N’offre pas toujours de satisfaction.

Poser une question,
C’est un petit pas
Vers les autres
Mais un grand pas
Pour soi.

Poser une question
Fait grandir.
Les enfants le font bien,
Pourquoi les adultes ne le font point.

Nous nous enfermons
A ne pas poser de questions.
Le silence est une prison,
Les interrogations tues
En sont les barreaux.

Il y a certainement des questions
A ne pas poser.
Il y a des réponses
Que l’on n’aime pas entendre.
Il y a parfois un jeu
Ou des mensonges.
Mais le plus souvent,
C’est le doute qui ronge
Et le doute ne se lève
Que par des questions.

Ouvrons la cage
De nos questions.
Doucement,
Sans brusquer,
Sans alarmer.