S'identifier - S'inscrire - Contact

Out of Office (Une seconde version)

à une jeune femme pour qui j'ai beaucoup de respect.

Par Gabriel Ney et Denis Marion • Des poèmes • Mercredi 07/12/2005 • 0 commentaires • Version imprimable

[La version précédente avait été écrite à un retour de sauterie, à la va-vite. J'ai trouvé qu'elle méritait d'être augmentée de quelques vers pour préciser la pensée.]

Il y en qui disent qu'il vaut mieux se taire
Parce que les gens ne comprennent pas nos manières.

Mais tout finit par se savoir,
Les secrets sont vite éventés.
Le silence est une arme dérisoire,
Que tout le monde aime briser.

Alors vis donc ta vie,
Aime qui tu veux.
Alors vis donc ta vie,
Aime comme tu peux.

Je sais que tu es fragile,
Je sais que tu as mal.
Les choses ne sont pas faciles
Peu d'entre elles sont fatales.

Il y en qui disent qu'il vaut mieux se taire
Parce que les gens ne comprennent pas nos manières.

Peut-être ont-ils raison.
Tout n’est pas bon à dire.
Il faut prendre ses précautions
Pour éviter qu’arrive le pire.

S’il faut en cacher un pan,
De cette vie amoureuse,
Pour ne pas être mise au ban
D’une assemblée sentencieuse.

Quand même, vis ta vie,
Aime qui tu veux.
Quand même, vis ta vie,
Aime comme tu peux.

Il y en qui disent qu'il vaut mieux se taire
Parce que les gens ne comprennent pas nos manières

Que vaut donc l’opinion,
De ces prompts à la sanction
Qui règle ton existence
A l’aune de leur bienséance.

Alors vis donc ta vie,
Aime qui tu veux.
Alors vis donc ta vie,
Aime comme tu peux

Chante donc et danse.
Choisis ton cavalier.
Le reste n’a pas d’importance
Pourvu qu’il puisse t’aimer.

Il y en qui disent qu'il vaut mieux se taire
Parce que les gens ne comprennent pas nos manières.