S'identifier - S'inscrire - Contact

La puce.

Par Gabriel Ney et Denis Marion • Des poèmes • Mardi 17/01/2006 • 0 commentaires • Version imprimable

Plus de cartes sans crédit,
Plus de G... devenu SM
Plus de coups de téléphone
Pour l'univers du cuir
Plus de traces
Que l'on ne peut respirer.
Plus de questionnaires
Sur mes habitudes alimentaires.
Plus de poncifs
Qui ne croient pas
A l'autrement.
Plus de listes
De courses inutiles.
Plus de choses
Que l'on doit avoir.
Plus de bourrage
De crânes
Plus de files
Qui suivent
Comme un seul homme
Le premier imbécile venu.
Plus de pensée unique
Aux effets iniques.
Quels qu'ils fussent
Plus de haine mais un cri
Quelle tempête l'on sème.
Il faut changer la donne,
Arrêter de fuir
Et d'espérer que s'efface
Ces tristes réalités.
Plaisirs éphémères
Aux lendemains amères.
Avant que ne soit décisif
Ces dénis du droit.
Chercher l'autrement,
Chercher d'autres pistes
N'est pas aussi difficile
Que l'on ne le suppose.
Question de vouloir,
Question de courage,
De chasser l'insane,
Pensées débiles
Qu'autrui avive.
Je suis peut-être pomme
Mais si vous restez sur vot' cul
Ce sera apocalyptique
Et des bébés avec des puces
Electroniques