S'identifier - S'inscrire - Contact

Balai de sorcière

(Pour sécher des pleurs).

Par Gabriel Ney & Denis Marion • Des poèmes • Mercredi 24/05/2006 • 0 commentaires • Version imprimable

Balaie devant ta porte…
Ce que tu te dis,
Un peu chaque jour,
Beaucoup chaque nuit.
Et tu balaies tellement,
Sensible à ton jugement.
Et tu balaies tellement
Que le pavé de ton enfer
Est débarrassé
De tes bonnes intentions.

Balaie devant ta porte…
Ce que tu te dis,
Rassembler de tes amours
Les derniers bris.
Et tu balaies tellement
A écarter tout prétendant.
Et tu balaies tellement
Que le pavé de ton enfer
Est si usé
De tes propres condamnations.

Pose donc ton balai
Avant de l’enfourcher
Comme une sorcière
Qui n’est jamais en paix.