S'identifier - S'inscrire - Contact

Place verte, Anvers.

Par gabrielney • Des poèmes • Dimanche 24/08/2003 • 0 commentaires • Version imprimable

Place verte, Anvers.

A petits pas,
Un petit vieux
Avec un noeud
A petits pois.

A grandes enjambées,
En sergent-major
Ou toutes voiles dehors
Une hollandaise décolorée.

Une première jeunette
Qui remue ses fesses
La seconde, sa graisse,
Et la troisième est pompette.

Une chaise roulante,
Maman est impotente
Et pendant qu'elle glousse
Fiston la pousse.

Un couple bien bourgeois,
Se tenant par le bras
Madame bouche pincée
Et monsieur à reluquer.

Un chien en train de chier,
Et l'acrobate pour éviter
De marcher dedans,
Cauchemar des passants.

Autour des cafés,
Des pigeons bien éduqués.
Aux terrasses
D'autres, d'une autre race.

Un clochard se promène
En se souvenant de Chimène.
Les gens s'en détournent
Et le monde tourne.

Tous sur le même pavé,
Qu'ils sont en train de partager.
Tous, bien différent chacun
Avec un petit quelque chose en commun...

Et pendant ce temps-là sur