S'identifier - S'inscrire - Contact

Le cours de l'histoire

Par Gabriel Ney et Denis Marion • Des poèmes • Mardi 12/08/2008 • 0 commentaires • Version imprimable

Ce sont des moments,

Qui me laissent perdu

Face au temps,

L'esprit écorché, nu.

Sans connaître, sans savoir,

Le cours de l',

Comme si des chapitres

N'avaient pas ouverts leurs élytres.

Parfois, à tort, je sens

Le souffle d'un vent,

De ces souffles mauvais

Parce que point on ne sait.

Et si à tout cela,

Il n'y a pas d'unique cause,

Si ce n'est un pour toi

Qui ne connaît pas de pause.

 

Mais c'est ainsi,

Quelques grains de poussière

Un trop ou pas assez dit

Et vacille la lumière.

 

Peut-être l'appréhension

Que tu tournes les talons

Pensée indécente

Sur une intelligente.

 

Mais maintenant que le vent est tombé,

Je me laisse doucement à rêver

De l'érotisme de vos chevilles

Et de la profonde douceur de ma vie.