S'identifier - S'inscrire - Contact

Le livre.

Par Gabriel Ney et Denis Marion • Des poèmes • Samedi 12/04/2008 • 5 commentaires • Version imprimable

Un livre peut-il avoir un parfum ?
Je ne parle pas de cette odeur
De vieux papiers un peu surannés.
Non, un véritable parfum.

Celui profond d’une peau,
Goûté un jour et jamais oublié.
De ceux que le savon et l’eau
Ne peuvent pas du tout effacer.
De ceux qu’on emmène partout,
Un souvenir qui prend peu de place,
Au fond d’une valise, d’un fourre-tout
Qui est là quoi que l’on fasse.
De ceux qui accompagnent les nuits,
Les longs moments de solitude,
Qui rappellent qu’on n’a pas tout dit
Et qu’il n’y a pas de certitude.
De ceux qui font vivre et mourir,
De ceux qui vous emportent loin,
Où rien ne peut vraiment finir
Mais d’où parfois on revient.

C’est cela que j’ai respiré
En lisant les pages de ce livre
Et de lire, j’ai dû arrêter.
J’étais complètement ivre.

Commentaires

Re: Un grand plaisir par Mayssa le Vendredi 08/08/2014 à 02:11

J'ai beaucoup aimé votre poème.
Mayssa du site mutuelle chien


par Marie le Samedi 29/03/2014 à 07:32

C'est un très beau poème. C'était vraiment plaisir de lire le poème et bien sur les livres :)
Marie de aspirateur sans sac


par Linda le Dimanche 30/03/2014 à 21:21

C'était un plaisir de lire votre poème. Vous avez vraiment du talent. Linda de credit hypothecaire


par Sophie le Lundi 04/08/2014 à 15:01

Merci pour ce magnifique poème qui va m'a fait vraiment rêver.

sophie de l'assurance pour chien


Merci par Yaourtière le Lundi 20/10/2014 à 11:09

 Je viens de terminer de lire ce livre. c'est tout simplement magnifique.